La côte sud des États-Unis

 

Pour rompre la monotonie de la longue route vers Atlanta nous avions donc décidé de passer par la Nouvelle-Orléans et de prendre la route des écoliers pour la rejoindre. C'est ainsi que nous avons pu découvrir une région parsemée de lacs avant d'aborder les bayous et les zones irriguées par le Mississippi et ses affluents. Nous n'avons pas regretté cet itinéraire et découvert de forts belles maisons, parfois sur pilotis, toujours entourées d'eau,il nous a permit de mieux compris les dégâts que pouvait provoquer ici les ouragans.

 

La Nouvelle-Orléans.

 

Nous avions eu la chance de pouvoir réserver un hôtel de charme dans le" French Quarter", la chambre donnait sur un jardin clos avec une piscine bien sûre fort utile en cette fin du mois de janvier. Certains dénonceront  le côté factice de ce quartier que nous avons trouvé pour notre part fort agréable avec ses jolies maisons, ses rues vivantes et la musique partout présente..Comme ses policiers  à pied,  sur  deux  grosses roues électriques,à scooter, à moto,à cheval et parfois en voiture. Ils m'ont semblé faire parti du paysage et du folklore local dans leur costume seyant.

Malheureusement le Super Bowl et la proximité du Mardi Gras saturaient le parc hôtelier et notre séjour a été trop bref, il nous fut bien proposé de conserver notre chambre mais à un prix quadruple de celui que nous avions payé. Mis à part les noms , la présence du marché français et l'élégance générale du quartier, l'influence de notre pays  semble  être très ténue actuellement et notre langue ignorée: certes les rues portent encore les noms de nos villes mais n'essayez surtout pas de les prononcer avec notre accent vous ne seriez pas compris!

 

La route côtière

Puisque nous avions choisi la route des écoliers pourquoi ne pas découvrir la côte sud de la Louisiane, du Mississippi et de l'Alabama? Côte au demeurant fort réduite pour ces deux derniers états.

Nous sommes impressionnés par les grandes infrastructures routières, les ponts souvent très longs qui enjambent les étendues d'eau et les plages immenses de sable blanc qui doivent engendrer un certain ennui lorsqu'on y passe de trop longues vacances. Par contre nous peinons à trouver "l'hôtel sympathique  avec vue sur la mer dans le petit village à l'environnement agréable" que nous aimons. Nous nous replierons donc sur les motels certes confortables,fonctionnels  et même dotés parfois (à Biloxi) d'une grande baie panoramique donnant sur l'océan.

Persévérant nous avons atteint la Floride et enfin trouvé à Fort Walton , après avoir pris des petites routes puis longé en bord de mer nombre de résidences hôtelières, un lieu sympathique, une chambre donnant sur la lagune ensoleillée. Nous y faisons halte et je peux ainsi consacrer quelques heures aux recherches que je m'étais promis d'effectuer sur les églises américaines (je n'emploie plus le mot secte depuis le jour lointain où Bernard Besret m'a repris alors que nous déjeunions en son abbaye de Boquen avec des représentants d'une église américaine que je  choquais visiblement en employant ce terme. Mes amis d'autrefois et de toujours vous rappelez-vous l'époque où Bernard nous avait confié la remise en ordre de la bibliothèque de l'abbaye? Savez-vous que quelques années après la période difficile qui suivit son exclusion de la communauté(et nous étions nombreux présents à ses côtés à ce moment en témoignage d'amitié) il s'est retrouvé à la direction adjointe de la Cité des Sciences, il partage son temps entre Paris et la Chine dont la spiritualité l'a séduit après sa rupture avec l'église catholique. Nous avons été voisins pendant un certain temps, j'ai trouvé un de ses livres laissé par le précédent propriétaire dans mon appartement de Belleville.) 

 

La profusion des églises américaines

 

Historien je ne peux manquer de penser qu'elles trouvent toutes leurs fondements dans une histoire complexe née d'interprétations diverses , parfois subtiles des dogmes chrétiens qui mirent longtemps à se figer au travers de multiples conciles. Les étudier est toujours pour moi source d'étonnement et d'interrogations mais je dois avouer que les hérésies(1) des premiers temps m'apparaissent beaucoup plus riches que celles d'aujourd'hui quand je vois les bapistes se replier trop souvent sur une interprétation purement littérale et étroite des textes.

 (1)   Hérésie par rapport au dogme catholique, c'est bien sûr un terme fort mal choisi pour les différentes obédiences protestantes.

L'étude des hérésies

 

Voilà une tache que je propose aux retraités désœuvrés: elle est sans fin tant les nuances sont nombreuses et les subtilités parfois difficiles à saisir. 

Il y a une quinzaine d'années je m'étais inscrit au séminaire de Notre Histoire consacré aux hérésies tant je peinais à comprendre que l'on  ce soit étripé autrefois à Alexandrie et Antioche sur la nature plus ou moins divine du Christ, est-il pleinement Dieu ,consubstantiel au père ou sa  nature humaine l'emporte-t-elle ? Entre les monophysites, disciples d'Arius et les trinitaires qui finirent par l'emporter les querelles furent sanglantes.(L'église syriaque orthodoxe et les Unitariens développent aujourd'hui me semble-t-il des thèses proches d'Arius).

L'autre grande hérésie d'autrefois,le Nestorianisme vit toujours au sein de l'église apostolique assyrienne, et comment oublier que Nestor fut le grand propagateur au travers de la route de la soie de la foi chrétienne en Mongolie et en Chine? Mes voyages récents m'ont fait m'en souvenir.

 J'ai plus de sympathie pour Nestor d'Antioche ,vous l'aurez compris , que pour Cyrille d'Alexandrie, soutenu par l'empereur pour une très prosaïque raison, le blé d'Égypte lui était indispensable, et si le concile d'Ephèse ne l'avait pas condamné son interprétation serait aujourd'hui dominante dans l'église. Mais tout ceci est en passe d'avoir une fin heureuse puisque Jean-Paul II au travers de la déclaration christologie commune a contribué à rassembler les deux familles, il a fallu plus de 15 siècles pour le faire! Nos théologiens actuels doivent être encore plus subtiles que ceux des temps anciens. Et je me souviens de ce moine de l'église apostolique d'Arménie installé en terre catholique sur l'une des îles vénitiennes qui m'expliquait que catholique, apostolique et orthodoxe avait la même signification.(Le lien : les Arméniens et les nestoriens installés dans les mêmes régions de Turquie ont souffert des mêmes persécutions)

 Et ce matin je me suis retrouvé en Pologne, sans doute par l'intermédiaire d'un lien avec les vieux catholiques, pour découvrir l'existence de l'église  Mariavite fondée par Feliska Kozlowka, créatrice d'un ordre religieux de femmes selon la règle de Saint-Claire à la fin du 19e avant que ses fidèles ne se fassent exclure de l'église catholique, apostolique et romaine, mais là aussi Jean-Paul II le Polonais a permis la réconciliation…

 

Peut-être vous ai-je importuné, je ne sais si vous avez eu le courage de me lire mais il m'arrive de penser que malgré mes nombreuses dénégations et mon athéisme radical la curieuse attirance que j'éprouve pour l'histoire de l'église et les courants de pensée qui la traverse témoignent d'une certaine influence de ses thèses sur mes réflexions et mes positions  y compris lorsque j'aborde nos problèmes d'actualité en France. Je préfère croire qu'elles sont d'abord dues à la lecture de Sylviane Agacinski qui ne peut être taxé de conservatisme, je vous invite à la lire et à découvrir ses arguments, ils ne peuvent être balayés aisément.Les discours unilatéraux que j'entends trop souvent dans mon entourage au nom du sens de l'histoire ou d'une pseudo égalité(récusé bien sûr lorsque l'on parle de GPA), m'agacent.

 L'histoire a-t-elle vraiment un sens? Rassurez-vous je ne vais pas vous infliger la dissertation de mon bac philo en 64, au siècle dernier! ! 

 Prochain rendez-vous au Chili. Nous nous envolons mercredi d'Atlanta.

P1020818            P1020828  P1020829

 Les policiers

P1020833    P1020835 

                                                                                Notre hôtel à la Nouvelle-Orléans

             P1020836    P1020848

              La Nouvelle-Orléans                                                   De notre balcon à Fort Walton

P1020855                       P1020852

 

    

P1020851                                 P1020839

                                                                                                             Tanguy :" Robert" tractant une caravane