Le retour à Perth


Nous sommes redescendus à Perth par la route des écoliers. Autant la côte est relativement dépourvue d'intérêt autant en nous approchant de la capitale provinciale, à 30-40 km à l'intérieur des terres, nous découvrons de jolies petites cités et surtout un lieu étrange : un village, New Norcia, qui n'est constitué que des bâtiments du monastère bénédictin, toujours en activité , fondé au XIXe siècle par des moines espagnols; Ce village abrite un musée et un hôtel dans un vaste bâtiment à colonnade, avec de grandes terrasses au rez de chaussé et au premier, de nombreuses salles meublées à l'ancienne, et de petites chambres à l'austérité monacale. Leur bière, délicieuse,  n'est plus fabriquée par les moines : j'apprends qu'existe une charte internationale des bières de monastère écrite à l'origine en Belgique qui donne aux moines un droit de regard sur la fabrication, la commercialisation et l'utilisation des bénéfices. Nous n'y restons qu'un soir, l'absence de climatisation, mal compensée par un ventilateur, rend difficile un séjour plus long.

P1010451         P1010446

Le sabot d'Eileen
Nous voulions passer le soir de la fête nationale à Fremantle, nous avions apprécié l'animation de la petite ville lors de notre première visite. Mais  en ce jour de fête pour les blancs  nous avons eu grand peine à trouver  une chambre acceptable de libre; nous sommes retournés dîner sur le port, servis à nouveau par le jeune français qui nous avait conseillé un excellent chardonnay, à prix dérisoire pour l'Australie, pour accompagner le poisson.

Le 26 janvier est un jour sombre pour la communauté des aborigènes, pour elle ce jour anniversaire est celui de l' invasion puisqu'il commémore l'arrivée de la première flotte britannique sur leur territoire; ils manifestent en nombre ce jour-là et ont réussit le tour de force de mettre en difficulté Julia Eileen Gillard, le premier ministre travailliste et le leader conservateur mal protégés par leurs gardes du corps! La chaussure de Mme le premier ministre constitue aujourd'hui un trophée de guerre pour les aborigènes.

A Perth nous rendons prématurément la voiture, inutile en ville, après avoir découvert les tarifs dissuasifs du stationnement et nous apprécions enfin le confort fonctionnel de l'Ibis situé en centre-ville(mais les prix de la Wifi y sont dissuasifs). De longues balades permettent d'apprécier une ville moderne qui a su fort bien préserver ses immeubles les plus anciens et se doter de rues piétonnes et semi piétonnes.

De Perth notre programme prévoyait un vol pour Ayers Rock le 31 janvier(le petit complexe touristique à proximité du site mythique d'Uluru) nous hésitions sur la meilleure formule : un van ou à nouveau une voiture et l'hôtel. Nous optons  pour cette dernière formule, la chaleur annoncée pourrait rendre la nuit en camping difficile. Peut-être penserez-vous que je vieillis. Non. Je suis simplement attentif aux désirs de confort de ma compagne!

Les "arcanes" de la location de voitures en Australie.
Paragraphe réservé aux Globes Trotters

Par contre nous avons quelques difficultés à obtenir une voiture de location, ( je donne les détails pour les futurs globe-trotters et les mettrai ensuite en ligne sur le forum des voyageurs ou figure nombre d'interrogations sur ce thème) : dans un premier temps il m'est  objecté l' impossibilité de rendre la voiture ailleurs qu'à Ayers Rock ou Alice Spring, il est vrai que les distances sont conséquentes(au minimum 2000 km pour ce périple). Je m'apprêtais à retenir le véhicule,à le ramener au lieu de location après la découverte de la région et à tenter de trouver une autre formule pour rejoindre Adélaïde lorsqu'un nouvel interlocuteur trouva une solution mais avec un kilométrage limité ,une formule dissuasive tant le surcoût est élevé pour la distance à parcourir. Une troisième personne toujours chez hertz m'orientera vers une formule illimitée en pré paiement en me permettant de laisser la voiture à Sydney. Finalement j' optai pour une location illimitée de huit jours entre Ayers Rock et Adélaïde, puis un second contrat toujours illimité entre Adélaïde et Sydney. Ces deux contrats cumulés permettaient une économie de 600 € par rapport à la formule précédente. Je n'ai compris la cohérence du système qu'une fois arrivée à l'aéroport d'Ayers Rock lorsqu'il me fut proposé de me confier pour le même prix un véhicule à quatre roues motrices. En réalité cette proposition devait être faite à tous les clients qui ne restituaient pas le véhicule au même endroit. L'argument du loueur était simple : les quatre roues vous seront utiles et vous aurez un réservoir de 150l de diesel , cela pourrait se révéler intéressant sur nos routes. Nous héritons donc un énorme Toyota, tant pis pour notre bilan carbone déjà fort médiocre.
À Adélaïde nous récupérerons vraisemblablement un véhicule beaucoup plus petit.

                                                                 P1010528

                                                                



Uluru : le site mythique des aborigènes

   P1010484    P1010491

Ayers Rock n'a guère d'intérêt, c'est une zone hôtelière très onéreuse mais c'est un passage obligé pour qui veut passer une nuit aux environs d'Uluru. Nous ne saurions  manquer le coucher de soleil sur cet immense rocher rouge, mont sacré des aborigènes, qui vire au carmin et au violet en fin de journée. Le paysage est magnifique. De  voir dressé dans le désert ce monolithe puissant permet de mieux comprendre qu'il fut et qu'il reste un lieu de mystère et d'adoration pour la population locale. Nous visitons également, à une cinquantaine de kilomètres de là, les Olgas.

P1010477 les Olgas P1010475
Puisque nous disposons d'un kilométrage illimité nous nous dirigeons le lendemain vers Kings canyon. Moins connue que les étapes précédentes le paysage y est aussi grandiose et nous y trouvons un hébergement fort sympathique.

P1010520 Kings Canyon  P1010518


Les paysages sont beaucoup plus variés que ce que nous avons rencontré à l'ouest, la végétation plus diversifiée et plus verte, ce n'est pas le désert qui nous était décrit dans les guides. Par contre nous ne rencontrons pas de dromadaires : l'Australie est pourtant le seul pays où existent encore des troupeaux sauvages de cet animal : j'apprends qu'elle en n'exporte en Arabie Saoudite pour revigorer les races locales. Ce sont des chameliers afghans venus avec leurs équipages qui ont permis de relier Darwin et Adélaïde et donné son nom à la ligne de chemin de fer. Les chevaux se révélaient complètement inadaptés dans ce climat. Pourtant nous allons rencontrer ces équidés devenus sauvages lors de notre prochaine équipée.

                                                                       P1010531

La Mereenie Loop Road.
Disposer d'un 4-4 est une tentation : nous n'y résisterons pas et ferons l'acquisition d'un permis spécial pour prendre la Mereenie Loop Road et rejoindre Alice Spring par la "scénic" road.
Nous venons d'y arriver. La première impression est favorable contrairement à ce que laissaient penser les commentaires du forum  la ville semble accueillante. L'hôtel où nous résidons, à confort comparable, est deux fois moins cher que celui d'Ayers Rock et le patron me propose la Wifi gratuite! C'est presque une première dans le pays.

 

                                                            P1010523